10 avr. 2019

Quand une culture millénaire met en lumière les nouvelles technologies

À l’intérieur de cette incarnation du patrimoine chinois seront présentées des innovations permettant de détecter la vie extraterrestre et de relier les routes commerciales mondiales.

Quel est le point commun entre le plus grand radiotélescope au monde, le système de cartographie mondial le plus avancé et un réseau de transport visant à amorcer une révolution économique ?

Dans moins de 560 jours, tous seront exposés dans le pavillon de la Chine, qui prendra la forme d’une lanterne, à l’occasion de l’Expo 2020 Dubai.

Le design du pavillon fait honneur au symbole le plus marquant de la culture chinoise, qui traverse les âges depuis 5 000 ans. D’éblouissants spectacles numériques de lumière ainsi que des technologies multimédias innovantes seront utilisés pour mettre en avant la luminosité, la réunion, la chance et le bonheur incarnés par ce symbole.

Le pavillon retracera également l’ampleur des réalisations qui ont défini la Chine ancienne et la vision qu’a le pays de « construire un avenir commun pour l’humanité ».

Tout en rendant hommage aux inventions chinoises ayant transformé le monde entier, comme le papier, l’imprimerie à caractères mobiles, la boussole et la poudre à canon, le pavillon exposera également les technologies qui contribuent à façonner l’avenir du pays.

Sera notamment présenté le radiotélescope FAST, le plus grand radiotélescope au monde avec un diamètre de 500 m, qui est situé dans la province du Guizhou. Il a notamment pour objectif de détecter des signaux interstellaires de civilisations extraterrestres.

Au sein du pavillon, les visiteurs pourront également découvrir des véhicules autonomes intelligents capables de partager des données, de prendre des décisions complexes et de fonctionner sans aucune intervention humaine, ainsi que BEIDU, le concurrent chinois du GPS, capable de suivre la géolocalisation des utilisateurs avec une précision de quelques millimètres.

Toutefois, l’initiative Belt and Road (BRI, la Ceinture et la Route) constitue peut-être l’objectif le plus ambitieux de la Chine. Souvent désignée comme la nouvelle route de la soie, la BRI a pour objectif d’améliorer la connectivité régionale avec le développement de nouveaux réseaux d’infrastructures dans plus de 70 pays et l’ouverture d’une multitude de routes commerciales par voie terrestre, aérienne et maritime.

Toutes les expositions au sein du pavillon de la Chine mêleront éléments traditionnels chinois et concepts architecturaux modernes, le tout réalisé à l’aide de matériaux respectueux de l’environnement afin de concrétiser la vision de la Chine en matière de conception durable.

D’une superficie de plus de 4 600 m², le pavillon sera situé dans le district Opportunité de l’Expo 2020, qui accueillera 190 pays au sein des Émirats arabes unis à partir du mois d’octobre prochain pour une célébration mondiale à ne pas manquer.