22 oct. 2019

Le pavillon de l’Italie rend hommage à la beauté comme on peut le voir avec sa conception finale

L’Italie partage des informations sur la concrétisation de son pavillon de l’Expo 2020 à l’occasion de l’événement de compte à rebours d’un an avant l’Expo, à Matera, en Italie

De la mode aux voitures de course en passant par plein d’autres domaines, de nombreuses marques ont forgé la réputation et la renommée de l’Italie dans le monde entier. Et le pays entend bien profiter de l’Expo 2020 Dubai pour mettre à profit son penchant pour les designs éblouissants.

Lors d’un événement organisé à Matera célébrant la dernière ligne droite d’un an avant l’ouverture de l’Expo 2020 le 20 octobre 2020, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Luigi Di Maio, a partagé les derniers dessins et détails du pavillon de l’Italie pour le plus grand événement jamais organisé dans le monde arabe.

Cheikh Abdullah bin Zayed bin Sultan Al Nahyan, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale des Émirats arabes unis, était également présent à l’événement. Conçu par Carlo Ratti, Italo Rota, Matteo Gatto et F&M Ingegneria, le pavillon de l’Italie s’inspire du thème du pays : « La beauté rassemble les gens ». En guise de toiture, les coques renversées de trois bateaux viendront orner la façade, dont le design gravite autour du recyclage. Une fois l’Expo terminée, le pavillon retournera en Italie où il sera transformé en structure permanente.

Les possibilités de reconfiguration constitueront également un aspect fondamental de la programmation du pavillon. Reposant sur des éléments issus de l’identité culturelle et créative de l’Italie et sur des méthodes de construction innovantes, les espaces publics du pavillon inviteront les visiteurs à découvrir le concept de durabilité culturelle. Cela passe notamment par l’utilisation d’algues endémiques d’Italie pour capturer le dioxyde de carbone émis dans l’atmosphère par les millions de visiteurs et pour le métaboliser en oxygène.

Situé entre les districts thématiques Opportunité et Durabilité, le pavillon abordera également les thèmes de l’économie circulaire et de l’architecture numérique. Environ cinq millions de visiteurs devraient franchir ses portes pendant les six mois de l’événement.