24 sept. 2020

Découvrez le potentiel d’un avenir connecté avec l’Atlas of Digitalisation de Siemens

Une initiative du partenaire privilégié de l’Expo révèle les niveaux d’infrastructure numérique dans certaines des plus grandes villes du monde, ainsi que leur degré de préparation à un avenir connecté.

Siemens, partenaire privilégié de l’Expo, explore le rôle des technologies numériques dans la mise en valeur des villes dans lesquelles nous vivons grâce à son Atlas of Digitalisation, une application web qui révèle leur volonté et leur potentiel à adopter la numérisation et concevoir de nouvelles façons de vivre, de travailler et d’interagir à l’approche de l’Expo 2020 Dubai.

Pour promouvoir son initiative mondiale, Siemens, le partenaire de l’Expo pour les infrastructures et les opérations intelligentes, organise une série d’événements de réflexion sur mesure en circuit fermé dans certaines grandes villes du monde, dont Londres et Dubaï.

Organisés en partenariat avec le Financial Times, ces événements sont l’occasion pour Siemens, ses parties prenantes, ses clients et clients potentiels, ses influenceurs, la communauté internationale des affaires et le secteur public de se réunir pour contribuer à façonner les villes intelligentes de demain.

La série a débuté à Londres le 18 septembre, avec une réunion d’information de haut niveau qui a rassemblé des décideurs, des innovateurs et des investisseurs pour un webinaire interactif sur la meilleure façon de résoudre les plus grands défis de la ville.

La discussion a porté sur les évolutions urbaines à venir et a abordé la transformation numérique à l’échelle de la ville ainsi que les stratégies avant-gardistes nécessaires pour que Londres devienne une destination agile, intelligente et durable.

L’Atlas of Digitalisation, lancé en 2019, s’articule autour des trois sous-thèmes de l’Expo 2020, à savoir l’Opportunité, la Mobilité et la Durabilité. Il évalue la manière dont la quatrième révolution industrielle a déjà eu un impact sur la vie urbaine dans le monde et le potentiel qu’elle pourrait avoir à l’avenir.

Il se concentre actuellement sur neuf villes : Dubaï, Londres, Buenos Aires, Los Angeles, Johannesbourg, Taipei, Singapour, Bangalore et Berlin.

Chaque ville est unique, mais elles partagent toutes l’utilisation des technologies numériques pour rendre les infrastructures plus productives, tout en cherchant à résoudre des problèmes tels que la pollution de l’air, les embouteillages et les catastrophes naturelles.

Pour de plus amples informations sur l’Atlas of Digitalisation, cliquez ici.